Accueil

stratégie, langages & vidéos

La proposition

Vos fonctions impliquent l’expression publique : c’est même l’une des conditions du développement et de la réussite de vos projets.

Vous avez besoin de vous adresser à vos interlocuteurs de façon régulière, en interne, en externe, de vive voix ou sur les réseaux.
Est-ce le temps qui vous manque ou parfois les mots ?

En tout cas, force est de reconnaître que vos projets d’expression et d’échange n’ont ni la fréquence, ni l’ampleur qu’ils mériteraient…
enfin jusqu’ici, car vous avez peut-être trouvé une solution :
Vous adjoindre la collaboration régulière d’un spécialiste de l’écriture sous toutes ses formes.
Il vous permettra d’énoncer votre vision d’entrepreneur, de vous positionner sur les grands sujets de société qui vous concernent. Il saura traduire vos idées en mots, sans en trahir l’esprit.
Il leur donnera le ton et le style qui vous correspondent et vous aidera à parfaire votre image publique et numérique.

Eh oui… tout ça grâce à…
Permettez-moi de me présenter… dans la page suivante.

Le concepteur

Dans cette vidéo de 2 minutes, je tente de faire tenir toute une carrière…

Les circonstances

Les circonstances, ce sont celles qui pourraient vous conduire à travailler avec moi, résumées en 2 minutes :

L’expérience vidéo

Pouvoir d’une vidéo

Comment, en 2020, se présenter ? établir un contact ?
Ma conviction, c’est que l’efficacité maximum, vous l’obtiendrez grâce à une vraie rencontre, face à face, les yeux dans les yeux.
Personne n’a trouvé mieux, ni cette année, ni au cours des derniers siècles
Mais… ce n’est pas toujours possible.
Par exemple, la personne que vous souhaitez convaincre est à l’autre bout du monde, ou tout simplement vous voulez en convaincre plus d’une.

La solution : faire une vidéo.
C’est ce qui s’approche le plus d’une vraie rencontre, face à face, les yeux dans les yeux !

Nécessité d’une vidéo

Des vidéos #FaceCaméra qui vous permettent d‘exprimer votre personnalité et de convaincre vos interlocuteurs, c’est ce que je vous propose.
Vous êtes concerné :
+ Si, vous avez besoin d’être identifié par votre nom, votre visage, votre profession…
+ Si, vous devez valoriser votre expertise, vos spécificités, votre style…
(Si, vous n’avez rien à vendre, pas d’idée à partager, ne souhaitez pas être mieux connu… Désolé, vous n’êtes pas au bon endroit)
Si, vous n’êtes pas un acteur ou une actrice, vous n’avez pas l’habitude de la vidéo, vous n’intervenez jamais en public, ce n’est pas un problème.

Modalités d’une vidéo

Vous avez décidé de vous lancer dans la vidéo : c’est une bonne résolution.
Voici les étapes suivantes et quelques unes des questions auxquelles vous aurez à répondre.

+ Écriture :
Quelle est la première idée que vous souhaitez mettre en avant ? mais aussi quelles sont les suivantes et quelle est la cohérence de vos messages successifs ?

+ Stratégie éditoriale 
Si une vidéo peut s’envisager comme un « one shot », par exemple pour l’accueil de votre site internet, le véritable impact vient de la répétition, du rendez-vous régulier que vous avez avec votre audience. Comment l’anticiper ?

+ Prise de vue
Quels moyens techniques faut-il mettre en œuvre ? Faut-il investir dans le tournage ou la post production ? Faut-il s’exprimer face à une caméra ou face à un interviewer ? Comment se préparer et quel retour est-il possible d’avoir sur sa propre prestation ?

+ Stratégie de diffusion…
Il faut bien sûr penser réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn mais aussi Whatsapp, Telegram…
Votre position initiale et vos objectifs en terme de cibles déterminent vos choix de diffusion.
Et comme même un contenu de qualité n’est pas une garantie de rencontrer son public, envisager aussi d’acheter de l’espace publicitaire, des messages sponsorisés…

Écriture, réalisation, production, diffusion : sur tout ce parcours, vous pouvez, vous devez être accompagné.
On en parle ?

Les références

Le nom de cette rubrique peut vous induire en erreur.
Par « références », on entend habituellement une énumération de clients, si possibles prestigieux, qui ont eu recours aux services proposés par un prestataire.
Pas ici.
(Sans surprise, la reine Elisabeth II ou Barrack Obama qui figurent ci-dessous ignorent mon existence et je ne les connais pas personnellement non plus 😉.)

Une société américaine intitulée West Wing writers indique à sa rubrique « clients » :

« Our clients are transforming the ways all of us think, travel, invest — even how we heal.

If we put the names of our clients here, you would know them all.

But if West Wing Writers’ clients have one thing in common, it’s that they expect confidentiality. And that’s what we give them. »



J’aime bien cette profession de foi. Je souhaite faire mienne la dernière phrase.

De fait, je me propose de vous présenter ici non pas mes clients, mais des personnalités, connues ou non, qui utilisent le langage sous toutes ses formes pour influer sur la marche du monde (ou tout simplement pour mener à bien leurs projets).
Bien sûr, les extraits vidéos #FaceCaméra en constituent la démonstration la plus convaincante.

Face au Covid

Parmi toutes les interventions de grands dirigeants suscitées par le Covid, en voici deux qui ont une valeur exemplaire.

La reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord a tenu elle-même la plume, dit-on, pour cette adresse à ses concitoyens. Ce discours a été salué unanimement. Chaque mot est à sa place, la diction est impeccable, le décor parfait : du grand art – God save the Queen !

Celle du Président de Danone, Emmanuel Faber, s’adresse à la fois aux partenaires, aux salariés et aux actionnaires de Danone. Elle les assure que la société tiendra ses engagements de façon exemplaire malgré la crise.
Le décor est bricolé, Emmanuel Faber a curieusement des airpods dans les oreilles mais l’effet obtenu au niveau du groupe Danone s’inscrit dans la même ligne que celui de la reine.

Empowerment

« L’empowerment est l’octroi de davantage de pouvoir à des individus ou à des groupes pour agir sur les conditions sociales, économiques, politiques ou écologiques auxquelles ils sont confrontés. » nous dit wikipedia.
Si Barack Obama introduit et conclut cette vidéo, c’est surtout à des membres de différentes communautés qu’il souhaite donner la parole.

Le même procédé est utilisé dans la vidéo suivante pour inciter au vote les Asio-Américains.
Les minorités américaines se reconnaissent, se construisent, s’organisent et font émerger de nouveaux leaders. Les vidéos qui les mettent en scène #FaceCaméra sont pour elles des outils précieux.

Nouvelles causes

Les médias d’un type nouveaux comme Kombini ou Brut ont fait apparaître de nouvelles causes et de nouveaux visages pour les porter.
« Balance ton stage » est une initiative d’étudiantes dans le sillage du mouvement #metoo.


L’autrice Clémentine Beauvais s’est quant à elle donné pour mission de faire lire les jeunes.
Dans les deux cas, l’accroche directe et plutôt provocante interpelle l’internaute.

Exemples à méditer.

Nouvelles personnalités politiques

Jacinda Ardern, première ministre de Nouvelle Zélande et Alexandria Ocasio-Cortez, élue new-yorkaise du Congrès des États-Unis ont toutes deux surgi dans le paysage politique mondiale grâce à leur charisme et leur maîtrise des réseaux sociaux.
Voici deux exemples de discours #FaceCaméra, singuliers dans leur forme et impressionnants d’efficacité.

A découvrir…

Le contact

Mieux qu’un site, qu’une vidéo, qu’un CV, rien de tel qu’un rendez-vous pour savoir si l’on a envie de travailler avec quelqu’un.

Vous pouvez donc me contacter au 06 82 67 84 63 ou m’envoyer un mail via ce formulaire :

Le blog

Et voici les derniers articles de mon blog. Il est bien sûr question de stratégie, langages et vidéos, mais pas que…

Opération ProBono

D’accord, notre monde est plutôt anxiogène… mais ce qui est rassurant, ce sont les nombreuses initiatives d’associations et de bénévoles qui visent à le protéger, l’améliorer, le réparer…

J’apporte ma pierre à cet édifice en lançant aujourd’hui ce que j’appelle (pompeusement) l’opération #ProBono !
Il s’agit d’offrir mes compétences auprès de ce tissu associatif.

No Ghetto

Dans cette vidéo de l’association No Ghetto, il est surtout question de… prénoms !
mais aussi d’éducation et de vivre ensemble.
C’est de la communication politique
mais non partisane.
C’est aussi bien sûr une vidéo de vœux…

3 erreurs à éviter dans un discours

Il y a bien sûr plus de trois erreurs à éviter dans un discours. Ces trois là sont-elles les plus graves ? C’est en tous cas celles que j’ai choisies de décrire pour La Guilde des Plumes qui en a d’ailleurs répertorié 10, sans pour autant prétendre à l’exhaustivité (accessibles à la fin de cet article).

LalaCaen

La meilleure campagne de marketing territorial jamais réalisée, vous la connaissez forcément. Des stars internationales en ont tenu les premiers rôles et elle a poétisé une ville comme jamais auparavant. Il s’agit bien sûr des Demoiselles de Rochefort. Plus de cinquante ans ont passé et ce film continue d’être une source d’inspiration. Notamment de Lalaland, superproduction hollywoodienne et tout récemment de LalaCaen, comédie musicale et court métrage à destination des réseaux sociaux, à laquelle je me propose de consacrer cette chronique.

Comparaison n’est pas raison

Le verdict va tomber au soir du dimanche 20 juin. Il s’agit bien sûr du résultat du 1er tour des élections régionales. Ce résultat ne sera pas forcement très lisible  : trop de régions, trop de configurations, trop d’inconnues dans cette grande équation, surtout si l’on en attend comme certains commentateurs, le nom du président de la République à élire en 2022. Je vous propose donc de simplifier la donne de façon radicale en ne retenant qu’une seule région  – Auvergne-Rhône-Alpes, deux candidats – le Président sortant, Laurent Wauquiez, et l’une des ses opposantes Najat Vallaud-Belkacem, et pour resserrer encore la focale de l’analyse, je me suis concentré sur deux de leurs vidéos, représentatives de leur problématiques. Il me revient maintenant de vous démontrer que cet abrégé, ce microcosme, produit un résultat intéressant – spoiler  : ça ne sera pas celui des prochaines élections présidentielles.

Comment j’ai arrêté de fumer

Si vous avez un jour pensé ou même réussi à arrêter de fumer, cette vidéo est pour vous.

Tout sauf politique

Chic, allez-vous me dire, car ce mois-ci nous allons analyser une vidéo de la campagne des régionales ! Mais non… Personne ne dira ça, car personne ne s’intéresse vraiment à la campagne des régionales. Oups! J’ai mis sur le papier quelque chose qui devait rester sous le tapis. Évitons tous malentendus. Il y a des enjeux très respectables liés aux compétences de la collectivité Région. Les lycées, les trains, la formation et deux ou trois autres choses sont effectivement primordiales pour certaines catégories de citoyens mais… peinent à se faire une place dans le grand récit de la vie politique française. Et ça, c’est exactement une problématique de communication politique.

La maire et le Petit Prince

Comment ? Vous ne connaissiez pas cette règle d’airain de la communication politique ? On ne s’attaque pas au Petit Prince ! C’est un adversaire redoutable qui peut invoquer contre vous trois éléments primordiaux : l’enfance, le rêve, l’avion. Pour avoir négligé ce commandement, Léonore Moncond’huy (EELV), maire de Poitiers, a subi début avril une tempête médiatique. Comment est-ce arrivé ? Comment aurait-elle pu l’éviter ? Et comment réagir dans ce cas : ce sont les ingrédients de cette chronique, avec bien sûr une vidéo à la clé.

Cinq leçons de rhétorique et une leçon de cinéma

Dans un monde bien fait, chaque profession aurait son film ou sa série, qui présenterait une version idéale de son activitéi. Après tout, nous avons appris, avec « Six feet under » que même le métier de croquemort a sa noblesse. Il est sans doute réconfortant de se savoir appartenir à une confrérie valeureuse, participant à la mythologie de notre époque.

Qu’en est-il donc des « plumes », des auteurs ?

La fabuleuse histoire de « ma candidate et moi » feuilleton de BD électorale

2007… autant dire une éternité sur Internet.

Et pourtant, il me semble que cet article ne mérite pas de disparaitre au fin fond des archives du web. La bande dessinée et plus généralement le dessin, possède un vrai potentiel, en matière de pédagogie et de persuasion, qui est loin d’être exploité à sa juste mesure.

Voici donc une tentative d’utilisation de ce médium dans un cadre politique : simple témoignage ou peut-être aussi exemple à étudier.

Vœux, Conventions et Vidéos

Cette année, les vœux étaient un casse-tête. Voici venu le temps de débriefer.

Tout d’abord, il n’y avait pas moyen de resservir les formules éprouvées. Un banal « bonne année, bonne santé » et, dans un coin de notre cerveau, apparaissait l’image de Jean-Pierre Bacri répondant avec sa moue désabusée « ah ouais, vous êtes sûr ? ».

Deuxième problème, Covid oblige, pas question d’utiliser la salle des fêtes pour le discours traditionnel du Maire ou de la Députée. Heureusement, une solution s’est imposée très vite : faire une vidéo. Et en fait, c’est là que les difficultés ont commencé… mais reprenons les choses depuis le début.

5 raisons de ne PAS faire de vidéos

Faut-il se lancer dans les vidéos face caméra pour développer sa visibilité et son influence ?
Voici quelques éléments de réponse, avec un peu de parti pris et beaucoup de second degré…
Mais le débat est ouvert !

Confiné avec Twitter

L’usage de Twitter a connu un bond durant la confinement 2020 mais les caractéristiques décrites dans cette série de vidéos ne sont pas liées à cette conjoncture si particulière. En fait, il s’agit ici, avec un brin de satire (et un soupçon de mauvaise foi), de tirer un portrait sans concession de ce réseau social. D’ailleurs la première vidéo s’intitule

« Vous avez le droit de détester #Twitter »

5 apprentissages nécessaires au temps du Covid

Dans cette vidéo, non seulement je commente l’actualité avec des sentences définitives mais en plus, je fais l’annonce du démarrage de mon activité.
Donc #vidéo à voir absolument… #Communication#FaceCaméra

Être ou ne pas être un héros (de série) ?

Nos concitoyens savent-ils vraiment tout ce que nous faisons pour eux ? » Si vous êtes un ou une élu.e ou encore collaborateur.trice d’élu.e, vous avez identifié cette petite chanson, peut-être même l’avez-vous déjà entonnée.

Il existe un sentiment tenace chez beaucoup de ne pas être reconnu dans leurs combats quotidiens, parfois homériques, pour obtenir tel aménagement, telle rénovation, tel cofinancement.

La tentation est grande alors de convoquer le service communication de la collectivité pour qu’il fasse savoir à toute force aux administrés l’étendue du sacerdoce des élus. Quel meilleur moyen pour cela qu’une vidéo virale sur les réseaux sociaux ? Et hop, nous voilà embarqués pour une petite étude de cas.

Deux ans en deux minutes

Parce que la vidéo est LE dispositif de communication politique à suivre en ce moment, je tiens désormais une chronique dans ComPol / CourrierCAB lettre d’information consacrée à l’univers des directeurs de cabinets et des décideurs des politiques publiques.

Casting de choix pour cette première livraison avec Jacinda Ardern et même Alexandria Ocasio-Cortez…

Écriture vidéo : « L’essentiel, ce sont les mots »

Cette interview est parue dans Compol Courrier CAB lettre d’information consacrée à l’univers des directeurs de cabinets et des décideurs des politiques publiques.

Mais la forme ce n’est pas seulement le cadrage, l’éclairage ou les animations en motion design. L’essentiel, et ça n’a pas changé depuis Cicéron, ce sont les mots, le sens qu’ils portent et les émotions qu’ils transmettent.